Plastie abdominale Tunisie : meilleur moyen pour avoir un joli ventre plat
Avoir un ventre plat est devenu pour vous un joli rêve loin d’être réalisable ? Vous avez grand tort ! Il est temps d’avoir recours aux coups magiques du bistouri. Grâce à une abdominoplastie, pratiquée en Tunisie, vous allez oublier cette bouée qui ne sert à rien, sauf à vous embêter !

Qu’est-ce que l’abdominoplastie ?

C’est une opération de chirurgie esthétique qui a pour but d’éliminer le relâchement cutané de la peau abdominale ainsi que le relâchement musculaire. La plastie abdominale est souvent associée à une liposuccion afin d’éliminer le surplus graisseux, les vergetures et la cellulite colonisant la peau.

Quelles sont les causes des imperfections du ventre ?

Comme on a déjà mentionné, les imperfections qui touchent le ventre sont soit un relâchement cutané ou un relâchement musculaire (diastasis des muscles grands droits) ou bien un excès adipeux. Les causes varient mais aboutissent au même résultat : un ventre rebondi avec un aspect inesthétique et un malaise psychologique. Les causes sont essentiellement :

  • Grossesses successives : la peau abdominale se rétracte et a du mal à retrouver son état initial après l’accouchement, ce qui engendre un excès cutané.
  • L’excès graisseux est présent chez les hommes aussi bien que les femmes. La graisse abdominale chez l’homme est plus difficile à éliminer et plus dangereuse car elle est viscérale (profonde), c’est-à-dire qu’elle occupe les espaces entourant les organes de l’abdomen et la paroi des intestins. Pour les femmes, elle est sous-cutanée et apparait surtout après la ménopause.
  • Eloignement des muscles grands droits, ou diastasis musculaire qui apparait chez les nouveau-nés (malformation congénitale) ou chez la femme qui a accouché plusieurs fois.
  • Prise de poids

L’abdominoplastie fait-elle maigrir ?

Non ! Comme la liposuccion, la plastie abdominale ne fait pas maigrir. Il faut même perdre du poids avant de réaliser une telle intervention pour améliorer les résultats.

Si vous souffrez d’une obésité morbide, nous vous recommandons, dans ce cas, une chirurgie bariatrique ou de l’obésité. Après avoir perdu du poids, vous pouvez ainsi effectuer une plastie abdominale.

Déroulement de l’intervention

Lors de l’intervention et dans le cas d’un excès graisseux, le chirurgien commence par une lipoaspiration des amas graisseux à travers des petites incisions (deux sur l’abdomen), à l’aide d’une canule fine et stérile et d’une pompe péristaltique. S’il y a un relâchement musculaire, il rapproche les muscles éloignés. Par la suite, il élimine la peau en excès, redrape la peau abdominale et referme l’incision horizontale située entre l’ombilic et le pubis.

L’intervention dure entre 1h et 3h sous anesthésie générale et nécessite au maximum deux nuits d’hospitalisation.

Après l’intervention

Une gaine spéciale doit être portée 24/24, 7/7 pendant un mois et après avoir retiré les pansements, afin de minimiser les œdèmes et les sécrétions lymphatiques. Les douleurs ne sont pas importantes mais elles sont plus fortes dans le cas de correction du diastasis musculaire. La prescription des antalgiques (paracétamol, aspirine ou ibuprofène) est suffisante pour les calmer.

La reprise du travail est programmée après 3 semaines de l’intervention alors que le sport ne doit être repris qu’après 6 semaines postopératoires.

Le résultat désiré est apprécié immédiatement après le retirement des pansements. Quant au résultat définitif, il est visible après 3 mois postopératoires. La cicatrice s’estompe totalement après une année de l’intervention.